Réformes du travail et de l’assurance chômage : 5 mesures favorables aux salariés

midi-pyrenees : réforme du travail

Les cinq ordonnances signées par Emmanuel Macron le 22 septembre en Conseil des ministres ont pour ambition de rénover le code du travail. Cette volonté de modernisation sociale doit ensuite se poursuivre par la réforme de l’apprentissage, de la formation professionnelle et de l’assurance chômage. Voici 5 mesures qui devraient sécuriser davantage le parcours des salariés.

1- Hausse des indemnités de chômage (+25%/an)

En cas de licenciement, le taux des indemnités légales augmente de 5%, ainsi vous aurez droit à ¼ de mois par année d’ancienneté pour les dix premières années (soit 20%), au lieu de 1/5ème aujourd’hui (soit 25%). Au-delà de 10 ans, le taux reste inchangé (33%).
Concrètement, un salarié gagnant 1500 euros par mois avec une ancienneté de 10 ans, avait droit à 3000 euros, dorénavant il aura droit à 3750 euros, soit 25% d’indemnité en plus par an.
Les indemnitĂ©s lĂ©gales de licenciement sont aussi dĂ©sormais garanties Ă  des salariĂ©s Ă  partir de 8 mois d’anciennetĂ© contre un an auparavant.

2- Instauration d’un droit au télétravail

Selon une estimation 2016 du cabinet de conseil RH Kronos, 16,7% des français pratiquent déjà le télétravail plus d’une journée par semaine et 96% d’entre eux estiment que ce mode de travail améliore le bien être générale du salarié. Face au succès rencontré par ce nouveau mode de travail, il était important de mieux encadrer juridiquement les travailleurs à distance.

Vous pouvez à présent demander à votre employeur de bénéficier du télétravail et ce de droit. Un avenant au contrat de travail n’est plus nécessaire. Si votre employeur refuse, il doit pouvoir justifier son refus par des impératifs liés au fonctionnement de l’entreprise.
Le statut du télétravailleur est aussi mieux défini. Par exemple, en cas d’accident pendant les heures de télétravail, celui-ci sera considéré comme un accident de travail. Vous serez ainsi mieux protégé. Les règles applicables à vos conditions de télétravail pourront être définies par un accord collectif ou, à défaut, par une charte émanant de l’employeur.

Le recours au télétravail permettrait de générer, en moyenne, une baisse des arrêts maladie de 5,5 jours par an et une réduction de 40 minutes du temps moyen estimé entre le domicile et le lieu de travail.

3- Le chômage ouvert aux démissionnaires (réforme de l’assurance chômage)

Afin de stimuler la mobilitĂ©, la rĂ©forme de l’assurance chĂ´mage pourrait donner la possibilitĂ© aux salariĂ©s de dĂ©missionner, une fois tous les cinq ans, et de bĂ©nĂ©ficier du chĂ´mage. Une mesure qui, selon les estimations du ministère du travail, publiĂ©es avant-hier dans Les Echos, couterait entre 8 et 14 milliards d’euros la première annĂ©e, et 3 Ă  5 milliards les annĂ©es suivantes. Un coĂ»t bien plus Ă©levĂ© que celui annoncĂ© par Emmanuel Macron lors de sa campagne prĂ©sidentielle (1,44 milliard). Un durcissement des conditions d’octroi des indemnitĂ©s chĂ´mage est envisagĂ© afin de rĂ©duire le coĂ»t d’une telle rĂ©forme.

4- Hausse des salaires (réforme de l’assurance chômage)

Le taux de la CSG devrait ĂŞtre prochainement augmentĂ©, mais en mĂŞme temps, les cotisations maladie et chĂ´mage, devraient ĂŞtre supprimĂ©es (progressivement) pour les salariĂ©s du privĂ©. En tant que salariĂ©, vous devriez ainsi constater une augmentation de votre rĂ©munĂ©ration lors de la mise en place prochaine de cette rĂ©forme. En revanche, les retraitĂ©s, eux, devraient voir diminuer leur retraite du fait de l’augmentation de la CSG. Une rĂ©forme donc, destinĂ©e Ă  redonner du pouvoir d’achat aux actifs.

5- Renforcement de la formation professionnelle

La réforme, à venir, concernant l’apprentissage et de la formation professionnelle devrait, venir renforcer le rôle de la formation professionnelle. La formation professionnelle doit devenir un objet de négociation collective au niveau des entreprises, des branches et des filières. Un plan massif d’investissement sera mis en place pour les demandeurs d’emploi, les jeunes et les salariés dont les métiers sont appelés à évoluer rapidement. La reforme, à venir, prévoit aussi la fusion du contrat de professionnalisation et du contrat d’alternance en un seul. L’alternance, voie royale pour trouver un emploi, devrait devenir « la voie d’accès dominante, voire unique, à certains emplois de qualification moyenne ».

A lire aussi : Réforme du travail, quels avantages du côté des salariés ? 

 



Et vous qu'en pensez-vous ? Reagir a l'article !

Loading Comments…
more
Allowed HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <blockquote> <code> <em> <strong>
Cet article vous a plu ?
Réformes du travail et de l’assurance chômage : 5 mesures favorables aux salariés 5.00/5 4 votes