Inciter les universités françaises à utiliser les MOOC

midi-pyrenees : Le boom des MOOC - cc  Flickr photos/mathplourde/

Dans la continuitĂ© de la loi d’orientation et de programmation pour la refondation de l’École de la RĂ©publique du  9 juillet 2013, Benoit Hamon,  Ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement SupĂ©rieur et de la Recherche a rappelĂ© aux professionnels de l’éducation l’importance du numĂ©rique et des cours en ligne ouvert aux masses (MOOC). Selon lui la rĂ©volution numĂ©rique est « un potentiel de renouveau pĂ©dagogique important qui permet d’amĂ©liorer l’efficacitĂ© du système Ă©ducatif » tout en s’adaptant aux enjeux de la sociĂ©tĂ©.

« Enseigner et former avec le numĂ©rique »

Dans son intervention filmĂ©e du 29 avril 2014 Benoit Hamon incite les enseignants Ă  utiliser la plateforme France universitĂ© numĂ©rique (Fun) qui propose des cours en lignes ouverts et massif (CLOM) et qui apporte selon lui « des modalitĂ©s complĂ©mentaires de formation très intĂ©ressantes ». BenoĂ®t Hamon incite notamment les enseignants Ă  suivre le cours « Enseigner et former avec le numĂ©rique » (eFAN). Coproduit par les ENS de Lyon et de Cachan, ce cours permet aux enseignants de comprendre l’importance de l’enseignement et de l’apprentissage avec les technologies numĂ©riques et de les inciter Ă  mettre en place des projets de formations. Ce module de formation est accessible sur la plateforme France UniversitĂ© NumĂ©riques (FUN) jusqu’au 29 juin 2014. Des cours complĂ©mentaires sont Ă  venir tels que mathĂ©matiques, langues ou formation pour adultes.

Accroître la notoriété des écoles et des universités par le numérique

DĂ©jĂ  38 cours sont accessibles sur la plateforme Fun issus de diffĂ©rentes universitĂ©s et 260 000 utilisateurs sont dĂ©jĂ  inscrits. Les Ă©coles et les universitĂ©s françaises qui ont dispensĂ© des cours sur la plateforme Fun peuvent ainsi accroĂ®tre leur notoriĂ©tĂ© au niveau internationale, d’autant que les cours sont accessibles aux internautes depuis n’importe quel lieu dans le monde.

Bien que la scĂ©narisation d’un cours (l’Ă©laboration interactive d’un cours) soit un peu longue Ă  rĂ©aliser (des centaines d’heures de travail pour une dizaine de vidĂ©os par exemple), les MOOC permettent aux Ă©coles de se dĂ©marquer par du contenu pensĂ©, interactif et de qualitĂ©. La plateforme du FUN contient dĂ©jĂ  des cours de grandes Ă©coles tels que le CNAM, l’Ecole Polytechnique de Paris, l’UniversitĂ© Paris 1, ou encore l’INSA de Toulouse.

La plateforme Fun n’est pas la seule plateforme de MOOC. D’autres plateformes issus des universitĂ©s amĂ©ricaines proposent aussi des cours scĂ©narisĂ©s en francais, tels que edX ou bien un des leaders mondiaux, Coursera. 

 

sources : wikipédia, Education-gouv.fr, France Universités Numériques MOOC, intervention filmée de Benoit Hamon

 



Et vous qu'en pensez-vous ? Reagir a l'article !

Loading Comments…
more
Allowed HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <blockquote> <code> <em> <strong>
Cet article vous a plu ?
Inciter les universités françaises à utiliser les MOOC 4.67/5 6 votes