• Accueil
  • Histoire
  • Sport
  • Series TV
  • Quiz Game of Thrones saison 5

    Incollable sur la saison 5 de Games of thrones ?
    Passe le test

    A propos de Game of Thrones 5

    lire : Game of Thrones
    Synopsis

    L’influence des Lannister est Ă©branlĂ©e : Tywin est mort. Cersei, dont l’autoritĂ© est contestĂ©e, y compris dans sa propre maison, doit faire face Ă  l’influence croissante de sa belle-fille, Margaery Tyrell, sur son fils, le Roi Tommen. De son cĂ´tĂ©, Jaime part Ă  Dorne, pour protĂ©ger sa fille Myrcella, en danger depuis la mort d’Oberyn Martell. Quant Ă  Tyrion, accompagnĂ© dans sa fuite par Varys, il part Ă  la rencontre de Daenerys qui, elle, doit faire face Ă  des mouvements de rĂ©bellion de la population de Meereen, qui ne l’accepte pas.

    Parallèlement, les filles Stark doivent faire face Ă  de nouveaux dĂ©fis : Arya, Ă  la recherche de Jaqen H’ghar Ă  Braavos, recherche le moyen de se venger. Sansa, manipulĂ©e par Littlefinger, doit se marier avec Ramsay Bolton, nouveau maĂ®tre de Winterfell, fils bâtard lĂ©gitimĂ© de Roose Bolton (meurtrier de Robb Stark).

    Enfin Jon Snow, vainqueur des sauvageons, nouveau Lord Commandant, est confrontĂ© Ă  Stannis Baratheon, qui souhaite faire de lui un Stark pour l’aider dans son projet de reconquĂŞte du Nord (source wikipĂ©dia)

    Des personnages qui nous ressemblent

    Dragons, marcheurs blancs, loups domestiqués deux fois plus grands que nos loups les plus féroces, Game of Thrones est bien entendu une série fantastique. Alors, certains vont dire que c’est un remake du Seigneur des Anneaux, mais la série pousse plus loin les sujets de la politique, de la corruption et de la violence. L’honneur, l’argent et la tradition sont un mélange détonnant, qui amène au sommet de la réflexion l’art de la série, souvent considéré comme un art mineur.

    Certes, une partie de la série est tournée sur des sujets de sexualité, mais s’arrêter à cela serait extrêmement réducteur, car les épisodes sont avant tout les reflets de notre société. Les références historiques y sont légions : les légions romaines, la rigueur des troupes spartiates dans les Immaculés, le mur nous fait penser au mur d’Hadrien, Cersei en Isabelle de France, Khal Drogo avec ses Dothrakis en Attila et les Huns, rivalisant d’ailleurs pour le prix Darwin. En effet, Attila est mort d’un saignement de nez, alors que Khal Drogo est mort en recevant une égratignure sur son épaule.

    Au fur et à mesure de l’avancement de la série, on remet en question son jugement, on voit nos préjugés être mis à mal, on est influençable et l’on souhaite voir mourir des personnes. Donc, cette série permet également une remise en cause personnelle sur notre tolérance et nos préjugés qui sont des sujets d’actualités dans une société traversée par la peur.

    Des personnages qui nous ressemblent

    Dragons, marcheurs blancs, loups domestiqués deux fois plus grands que nos loups les plus féroces, Game of Thrones est bien entendu une série fantastique. Alors, certains vont dire que c’est un remake du Seigneur des Anneaux, mais la série pousse plus loin les sujets de la politique, de la corruption et de la violence. L’honneur, l’argent et la tradition sont un mélange détonnant, qui amène au sommet de la réflexion l’art de la série, souvent considéré comme un art mineur.

    Certes, une partie de la série est tournée sur des sujets de sexualité, mais s’arrêter à cela serait extrêmement réducteur, car les épisodes sont avant tout les reflets de notre société. Les références historiques y sont légions : les légions romaines, la rigueur des troupes spartiates dans les Immaculés, le mur nous fait penser au mur d’Hadrien, Cersei en Isabelle de France, Khal Drogo avec ses Dothrakis en Attila et les Huns, rivalisant d’ailleurs pour le prix Darwin. En effet, Attila est mort d’un saignement de nez, alors que Khal Drogo est mort en recevant une égratignure sur son épaule.

    Au fur et à mesure de l’avancement de la série, on remet en question son jugement, on voit nos préjugés être mis à mal, on est influençable et l’on souhaite voir mourir des personnes. Donc, cette série permet également une remise en cause personnelle sur notre tolérance et nos préjugés qui sont des sujets d’actualités dans une société traversée par la peur.

    repondre au quizz

    Tous les quiz séries TV

    Quiz Harry Potter - Incollable sur Harry Potter ?
    Passer le test
    Quiz breaking bad
    Passer le test
    Sais-tu décoder les messages cachés ?
    Passer le test
    Quiz Peaky Blinders
    Passer le test
    Quiz Malcolm, incollable sur Malcom ?
    Passer le test
    Quiz How I Met Your Mother
    Passer le test
    Quiz Walking Dead, es-tu incollable?
    Passer le test
    Quiz House of Cards
    Passer le test
    saison 4 Game of Thrones quiz
    Passer le test
    saison 3- Game of Thrones quiz
    Passer le test
    Quizz saison 2 Game of Thrones
    Passer le test
    saison 1- Game of Thrones
    Passer le test
    Quiz Violetta
    Passer le test
    Quiz seigneur des anneaux
    Passer le test
    Quiz Simpson
    Passer le test
    Star Wars quiz
    Passer le test
    Quiz Game of Thrones (saison 1 Ă  4)
    Passer le test
    Big bang Theory
    Passer le test
    quiz Kaamelott
    Passer le test
    Ce test vous a plu ?/
    Quiz Game of Thrones saison 5 5.00/5 2 votes


    commentez votre performance ! vos reactions au quiz, jugez-vous le quiz trop facile/difficile ?

    Loading Comments…
    more
    Allowed HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <blockquote> <code> <em> <strong>

    Mes derniers scores au quiz



    Incollable sur la saison 5 de Games of thrones ?
    Passe le test

    A propos de Game of Thrones 5

    lire : Game of Thrones
    Synopsis

    L’influence des Lannister est Ă©branlĂ©e : Tywin est mort. Cersei, dont l’autoritĂ© est contestĂ©e, y compris dans sa propre maison, doit faire face Ă  l’influence croissante de sa belle-fille, Margaery Tyrell, sur son fils, le Roi Tommen. De son cĂ´tĂ©, Jaime part Ă  Dorne, pour protĂ©ger sa fille Myrcella, en danger depuis la mort d’Oberyn Martell. Quant Ă  Tyrion, accompagnĂ© dans sa fuite par Varys, il part Ă  la rencontre de Daenerys qui, elle, doit faire face Ă  des mouvements de rĂ©bellion de la population de Meereen, qui ne l’accepte pas.

    Parallèlement, les filles Stark doivent faire face Ă  de nouveaux dĂ©fis : Arya, Ă  la recherche de Jaqen H’ghar Ă  Braavos, recherche le moyen de se venger. Sansa, manipulĂ©e par Littlefinger, doit se marier avec Ramsay Bolton, nouveau maĂ®tre de Winterfell, fils bâtard lĂ©gitimĂ© de Roose Bolton (meurtrier de Robb Stark).

    Enfin Jon Snow, vainqueur des sauvageons, nouveau Lord Commandant, est confrontĂ© Ă  Stannis Baratheon, qui souhaite faire de lui un Stark pour l’aider dans son projet de reconquĂŞte du Nord (source wikipĂ©dia)

    Des personnages qui nous ressemblent

    Dragons, marcheurs blancs, loups domestiqués deux fois plus grands que nos loups les plus féroces, Game of Thrones est bien entendu une série fantastique. Alors, certains vont dire que c’est un remake du Seigneur des Anneaux, mais la série pousse plus loin les sujets de la politique, de la corruption et de la violence. L’honneur, l’argent et la tradition sont un mélange détonnant, qui amène au sommet de la réflexion l’art de la série, souvent considéré comme un art mineur.

    Certes, une partie de la série est tournée sur des sujets de sexualité, mais s’arrêter à cela serait extrêmement réducteur, car les épisodes sont avant tout les reflets de notre société. Les références historiques y sont légions : les légions romaines, la rigueur des troupes spartiates dans les Immaculés, le mur nous fait penser au mur d’Hadrien, Cersei en Isabelle de France, Khal Drogo avec ses Dothrakis en Attila et les Huns, rivalisant d’ailleurs pour le prix Darwin. En effet, Attila est mort d’un saignement de nez, alors que Khal Drogo est mort en recevant une égratignure sur son épaule.

    Au fur et à mesure de l’avancement de la série, on remet en question son jugement, on voit nos préjugés être mis à mal, on est influençable et l’on souhaite voir mourir des personnes. Donc, cette série permet également une remise en cause personnelle sur notre tolérance et nos préjugés qui sont des sujets d’actualités dans une société traversée par la peur.

    Des personnages qui nous ressemblent

    Dragons, marcheurs blancs, loups domestiqués deux fois plus grands que nos loups les plus féroces, Game of Thrones est bien entendu une série fantastique. Alors, certains vont dire que c’est un remake du Seigneur des Anneaux, mais la série pousse plus loin les sujets de la politique, de la corruption et de la violence. L’honneur, l’argent et la tradition sont un mélange détonnant, qui amène au sommet de la réflexion l’art de la série, souvent considéré comme un art mineur.

    Certes, une partie de la série est tournée sur des sujets de sexualité, mais s’arrêter à cela serait extrêmement réducteur, car les épisodes sont avant tout les reflets de notre société. Les références historiques y sont légions : les légions romaines, la rigueur des troupes spartiates dans les Immaculés, le mur nous fait penser au mur d’Hadrien, Cersei en Isabelle de France, Khal Drogo avec ses Dothrakis en Attila et les Huns, rivalisant d’ailleurs pour le prix Darwin. En effet, Attila est mort d’un saignement de nez, alors que Khal Drogo est mort en recevant une égratignure sur son épaule.

    Au fur et à mesure de l’avancement de la série, on remet en question son jugement, on voit nos préjugés être mis à mal, on est influençable et l’on souhaite voir mourir des personnes. Donc, cette série permet également une remise en cause personnelle sur notre tolérance et nos préjugés qui sont des sujets d’actualités dans une société traversée par la peur.